LNC du 15/11/2017 : Ils se préparent activement avant la Nouméa Dream Cup

0
574
Les planchistes du Caillou ou d’ailleurs profitent tous du vent ces derniers jours, mais aussi des différents rendez-vous nautiques. Une bonne manière de se mettre dans le bain du lagon calédonien avant la grande compétition.
De gauche à droite, Julien Quentel, Thomas Goyard, Antoine Albeau (voile rose et jaune) et Nicolas Goyard ont participé au championnat de Calédonie le week-end dernier. Ils seront présents à la Airwaves Nouméa Dream Cup dans sept jours. Photo Patrice Morin
Titouan Moal

Que ce soit sur le plan d’eau de la Côte- Blanche ou à l’Anse- Vata, de plus en plus de planchistes envahissent le lagon calédonien. Et pas n’importe lesquels. Outre les Cagous des différents circuits mondiaux, revenus au compte-gouttes ces dernières semaines, les champions de la Professional Windsurfers Association (PWA), qui participeront à la Airwaves Nouméa Dream Cup la semaine prochaine, sont également de sortie. Parmi eux, on peut citer Julien Quentel (actuellement 6e mondial) ou encore le fameux Antoine Albeau et ses 23 titres de champion du monde. Deux windsurfeurs métropolitain qui étaient notamment présents au championnat de Calédonie de windfoil, samedi et dimanche (lire repères).

Se mettre dans le bain
Ce week-end, on pourrait également les retrouver à l’occasion du Grand Prix du Château Royal. Dernière épreuve inscrite au calendrier de la Pacific Windsurf Cup, cette compétition composée d’une longue distance et de manches de slalom (voir encadré) regroupera rideurs locaux, océaniens et également mondiaux sur le plan d’eau nouméen. Hier, une soixante de coureurs avaient déjà répondu à l’appel, dont une vingtaine d’étrangers venus de Tahiti, de Nouvelle- Zélande et même de Colombie. « D’autres pourraient s’inscrire. Ils attendent de voir comment évolue la météo », explique Delphine Ripert de l’ASPTT Nouméa Glisse, qui organise l’événement. Pour le moment, Nicolas Goyard, Lilou Granier, Laurent Giovannelli, Amaury Lasiman ou encore Nathan Doom sont inscrits. « C’est l’occasion pour les Calédoniens qui ne peuvent pas participer à la Airwaves Nouméa Dream Cup de se confronter aux windsurfeurs venus de l’étranger », expose Delphine Ripert. Certains participants de la Coupe du monde pourraient en effet y être, à l’instar de Thomas Goyard, qui attend encore de voir comment évolue le vent : « C’est l’occasion de jauger son niveau par rapport aux autres. Une bonne partie des régates se joue avec le mental, il faut prendre confiance en soi avant la Airwaves. » …

Avant le grand rendez-vous
Une étape par laquelle ne passeront pas une grande partie des 52 athlètes masculins et 13 féminines venus sur le Caillou spécialement pour naviguer à l’occasion de la dernière manche du championnat du monde de slalom. « Ils préféreront certainement garder leur énergie. C’est sûr qu’il ne faudrait pas qu’ils se blessent ou cassent du matériel », analyse Delphine Ripert. Car la semaine prochaine risque d’être longue pour eux. Du mardi 21 au dimanche 26 novembre, ils devraient, si les conditions météorologiques sont au rendez-vous, courir en moyenne cinq manches par jour. Une étape d’importance pour les windsurfeurs internationaux, puisque c’est ici, sur le lagon calédonien, que seront décernées les couronnes mondiales 2017. Comme il y a deux ans, c’est Antoine Albeau et Sarah-Quita Offringa qui sont pour le moment en tête de leur classement général qui regroupe les résultats des 6 dernières étapes mondiales.

 

 

Le Grand Prix Château Royal

Cette compétition se déroule sur deux jours. Samedi à 13 heures sera lancée l’épreuve de longue distance. Départ près du Rocher César vers l’îlot Goéland avant de revenir sur la plage de l’Anse-Vata. Puis dimanche, à partir de 11 heures, commenceront les manches de slalom. Les inscriptions se clôturent ce soir à minuit. Prix pour les deux courses : 9 000 francs pour les visiteurs, 7 000 francs pour les membres de l’ANG et 5 000 francs pour les membres actifs et les professionnels de la PWA. Il est possible de s’inscrire à un seul jour.

Repères

Des rencontres avec les jeunes Calédoniens
La Airwaves Nouméa Dream Cup, c’est aussi l’occasion pour les jeunes du Caillou de rencontrer leurs idoles. C’est dans ce but qu’à lieu aujourd’hui la Clinic NRJ. De 13 heures à 16 heures, les jeunes windsurfeurs calédoniens auront l’occasion de rencontrer les champions de la PWA au Centre d’activité nautique de la Côte-Blanche. Ils vont gréer leur matériel puis naviguer ensemble. Mercredi prochain, ce sera au tour de 80 jeunes inscrits à l’UNSS de rencontrer les windsurfeurs professionnels sur le village qui sera installé à l’Anse-Vata.

Les frères Goyard devant en windfoil 
C’est sans surprise que Thomas Goyard, champion d’Europe et du monde de la discipline, s’est hissé sur la plus haute marche du podium du premier championnat de Calédonie de windfoil, le week-end dernier. Et pourtant, rien n’était joué au départ puisque samedi il s’est retrouvé confronté à deux cadors du windsurf français : Antoine Albeau et Julien Quentel, dans des conditions musclées d’une vingtaine de noeuds. Ces derniers ne sont toutefois pas venus le lendemain, laissant Thomas Goyard batailler ferme avec son frère Nicolas et Benjamin Tillier, qui arrivent respectivement deuxième et troisième au classement général de cette compétition calédonienne.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here